Présidence de la CAF : le président de la FIFA propose des mesures consensuelles dont une candidature unique

Le président de la FIFA, Gianni Infantino entreprend actuellement une initiative pour concilier les quatre candidats à la présidence de la confédération africaine de football, une initiative qui doit être examinée lors d’un congrès à Nouakchott samedi prochain des présidents des instances africaines.

 

Des sources de Sahara Medias lui ont révélé que l’initiative du président de la FIFA est constituée de différents points dont les plus importantes le choix d’une candidature unique du sud-africain au poste de président de la CAF et le choix du candidat mauritanien, Ahmed O. Yahya au poste de vice-président.

Cette proposition a l’avantage de garantir à Ahmed O. Yahya des prérogatives élargies au sein de la CAF, en même temps qu’une formule consensuelle qui éviterait à l’institution des divergences et des dissensions en son sein, elle qui qui face déjà à des problèmes financiers importants, une situation qui sert particulièrement le milliardaire sud-africain, candidat au poste.

Nos sources ajoutent que tous les présidents des fédérations africaines de football tiendront un congrès samedi à Nouakchott pour examiner l’initiative du président de la FIFA, avant de se rendre au Maroc pour les élections.

Il s’agira du plus important congrès qu’aura abrité la capitale mauritanienne et qui doit déterminer l’avenir des prochaines élections.

Les mêmes sources affirment que le candidat mauritanien Ahmed O. Yahya n’a toujours pas souscrit à l’initiative de Gianni Infantino, ajoutant que les négociations se poursuivent encore à un niveau élevé.

Elle s’attend à ce que le congrès de Nouakchott parvienne à une formule consensuelle définitive à cause de la forte pression effectuée par la FIFA, malgré les difficiles négociations en cours.

Le président de la fédération mauritanienne de football, Ahmed O. Yahya est considéré un concurrent sérieux lors de ces élections, lui qui entretient des relations solides avec le président de la FIFA.

Le candidat sud-africain, soutenu par les fédérations de football des pays de l’Afrique équatoriale, est un homme d’affaires parmi les plus grandes fortunes du continent noir.

Source : Saharamedias.net 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page