Ganbanaaxu Fedde : Communiqué d’alerte

Guidimagha/Mauritanie – La complicité des autorités régionales avec le régime féodalo-esclavagiste soninké : Encore un emprisonnement injuste et abusif à Sélibaby]

Nous apprenons ce soir, la mise en détention de Monsieur Boundaouda Ali Sidibé connu aussi Samba Ali Sidibé à la prison de Selibaby dans la région Sud Mauritanien. Depuis 3 mois, ce militant anti – régime discriminatoire et ségrégationniste de la féodalité soninké fait face un acharnement administratif et judiciaire dans son village Agoinit dans la commune d’Ajar. Un clan féodal appelé gangari instrumentalise certains assignés  comme Esclaves statutaires pour sévir et contrer les citoyens qui refusent le statut d’Esclaves dans la communauté. Monsieur  Sidibé âgé d’une soixantaine d’années fait partie de l’engagement citoyen et humaniste Ganbanaaxu Fedde pour l’égalité en DROIT et en Dignité. Et l’ordre dominant coutumier s’est dressé contre lui et ses partenaires abolitionnistes par des manigances mensongères avec une certaine couverture des autorités régionales. Après plusieurs tractations nébuleuses entre les gendarmes au village, à Wompou et le procureur/le cadi à Selibaby et les lobbies féodaux, ce monsieur a été mis derrière les barreaux ce lundi 15/7/2019.

Nous ne cessons de rappeler que l’ordre coutumier soninké dans la région du Guidimagha, constitue un facteur inique de déstabilisation de la cohésion sociale et certains relais de l’administration publique s’y soumettent par la corruption et l’influence malhonnête d’éléments féodaux introduits dans les rouages de l’Etat depuis Nouakchott.

À Selibaby, les tenants de l’administration  et de la justice feignent d’ignorer les lois nationales en matière de Droits humains.

Nous condamnons l’arrestation de ce monsieur qui a eu juste le malheur de penser Humain et Citoyen en dehors des coutumes humiliantes qui traitent la famille notamment son père centenaire aujourd’hui comme des intouchables assignés et marqués socialement esclaves statutaires pour toujours.

Nos membres sont plus que jamais déterminés pour vivre en citoyens à égale dignité avec tous nos concitoyens de toutes les communautés nationales.

Pour rappel, les lois 031-2015 (contre l’esclavage et ses séquelles) et 023-2018 (portant  sur les discriminations sociales et par ascendance) en Mauritanie, sont claires et nettes pour dompter cette féodalité soninké abjecte datant du moyen-âge. Depuis bientôt 4 ans au Guidimagha, les emprisonnents et diverses pressions d’intimidations ne font qu’affermir la détermination de nos membres pour leur DIGNITÉ.

Nous ferons tout ce qui est en notre disposition dans le respect du Droit pour la libération de notre membre injustement arrêté et éloigné de son vieux  père.

©️Pour la communication Ganbanaaxu Fedde

 

 

(Reçu à Kassataya le 16 juillet 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer