Pandémie Covid-19 Mauritanie : série de cambriolages inquiétants à Nouakchott

La cour suprême aurait été cambriolée ce début de semaine à Nouakchott. Des documents confidentiels seraient visés au lendemain des vols de la même nature au budget. Une série de graves infractions inquiétantes pour les observateurs qui s’interrogent sur des dessous politiques au moment où l’ancien président refuse de prendre sa convocation devant la commission parlementaire d’enquête pour jeudi prochain.

Cette nouvelle tournure des évènements éveille encore plus de soupçons dans ces affaires rocambolesques qui se sont passées rapidement après la convocation de l’ancien président Ould Aziz devant la commission d’enquête parlementaire. Son refus de se présenter à la barre pour jeudi prochain interroge les observateurs qui ont l’impression sur la forme de vivre un thriller qui ne fait que commencer.

Deux institutions importantes de l’Etat la direction générale du budget et la cour suprême font l’objet de cambriolages inédits sur fond de vols de documents. C’est clair. Il ne s’agit pas de simples voleurs au moment où des proches de l’ancien président sont passés devant le filtre des parlementaires sur des dossiers brûlants qui pourraient remettre en cause leur bonne foi. Dessous politiques ou pas ces graves infractions sont inquiétantes pour la sécurité de l’Etat.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 Suggestion kassataya.com :

Pandémie Covid-19 Mauritanie : premiers enseignements après le cambriolage de la direction générale du budget à Nouakchott

(Reçu à Kassataya.com le 07 juillet  2020)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer