L’Arabie saoudite fabrique-t-elle des missiles balistiques ?

L’Arabie saoudite semble tester et probablement fabriquer des missiles balistiques dans une base militaire sur son sol, suggèrent des experts et des images satellites, cités par l’agence de presse Associated Press et le quotidien américain Washington Post. 

 

D’après les clichés de Planet Labs d’abord révélés par le Washington Post, l’usine présumée de fabrication de missiles se trouve à al-Watah, au sud-ouest de Riyad.

Analysts discovered a ballistic missile facility in Saudi Arabia, suggesting the country has constructed its first known factory. Planet’s imagery captured on November 13, 2018. Story by :

Concernant l’éventualité que les Saoudiens voudraient construire des missiles de longue portée et chercheraient à se doter d’armes nucléaires, Jeffrey Lewis, expert en armement nucléaire à l’Institut d’études internationales de Middlebury qui a découvert l’usine avec son équipe lors de l’analyse d’images satellite de la région, affirme : « Nous imaginons qu’ils ne le peuvent pas. Mais nous sous-estimons peut-être leur désir et leurs capacités ».

Le 15 mars 2018, le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane avait affirmé que si l’Iran se dote de l’arme nucléaire, l’Arabie saoudite fera « de même le plus rapidement possible ». En mai 2018, Riyad, qui n’a jamais caché ses réserves vis-à-vis de l’accord passé en 2015 entre l’Iran et six puissances mondiales, avait applaudit à la décision de Donald Trump de se retirer de l’accord.

Deux autres experts qui ont examiné les images satellite du Washington Post, Michael Elleman de l’Institut international d’études stratégiques et Joseph S. Bermudez Jr. du Centre d’études stratégiques internationales, ont affirmé au quotidien américain que les photographies du site d’al-Watah semblent montrer une installation de production et d’essai de moteurs-fusées.

Interrogé par le Washington Post, un porte-parole de l’ambassade saoudienne à Washington a refusé de commenter la nature des installations de cette usine. Le Pentagone, le département d’État et la CIA ont également refusé de s’exprimer sur le sujet.

L’existence d’une base à al-Watah a été rendue publique à la mi-2013 après la publication, par le magasine spécialisé Jane’s Defence Weekly, d’images satellite de l’installation militaire, soupçonnée d’abriter des missiles balistiques achetés à la Chine.

Le Washington Post se demande comment les Saoudiens ont acquis l’expertise technologique nécessaire pour construire l’installation. Selon Jeffrey Lewis, le modèle saoudien ressemble à un modèle utilisé par la Chine, bien qu’il soit plus petit.  Interrogé vendredi par AP sur la base, le ministère chinois de la Défense a immédiatement refusé de commenter. « Je n’ai jamais entendu parler du fait que la Chine aide l’Arabie saoudite à construire une base de missiles », a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying.

OLJ

 

 

Source : L’Orient Le Jour (Liban)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close