Salnde Madina Fannay (Tékane) : situation préoccupante

La situation des pêcheurs dans l’arrondissement de Tekane est critique. L’ancien candidat de la coalition RAG/Sawab aux dernières municipales, Sy Amadou Cledor a fait part de sa préoccupation sur le sort peu enviable de cette communauté. Dans un posting sur son mur, Sy tente d’attirer l’attention sur un ‘’cas isolé qui au final ne l’est pas du tout’’.

 

Salnde Madina Fanay est un village de l’arrondissement de Tekane, se situant entre le fleuve Sénégal et le marigot ndiawane, donc enclavé.

Depuis plus de trois mois, renseigne Sy, la totalité des pirogues de ce village et ses environs ont été arraisonnées, par la marine nationale et parquées à Gani. Motif, la sécurité. « D ‘abord l’État à institué unilatéralement des points de passage pour la traversée du fleuve Sénégal distants de plusieurs dizaines de kilomètres, sans tenir compte des villages au bord du fleuve. » Plus grave, récemment les habitants ne peuvent ni naviguer, ni pêcher désormais sur le fleuve Sénégal. « Y aurait-il une interdiction de navigation et de pêche sur le fleuve? Dans ce cas elle serait générale, ou s’agirait-il d’une mesure locale alors nous attendons des justificatifs », s’interroge l’ancien candidat.

Sur un autre plan, Sy révèle que « depuis 1995, il n’y’a eu aucun admis pour le collège, par manque de tout pour ainsi dire; sans parler de la parodie de poste de santé, et l’eau non potable qu’ils doivent boire. Plus grave, ils ont été expropriés récemment de 2000 hectares au profit d’un qatari sur un terrain clôturé par le génie militaire. Alors que ce sont les plus grands supporters de tous les partis au pouvoir qui ont existé à ce jour. Pour eux, il ne faudrait jamais être contre l’État qu’ils confondent ainsi avec le pouvoir. Que faut il faire? A qui s’adresser?

 

Source : Le Calame (Le 13 novembre 2018)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close