Une formation linguistique d’un mois pour 1782 instituteurs et 515 professeurs

Une formation linguistique d’un mois a commencé simultanément aujourd’hui mercredi, à Nouakchott, Aleg, Kiffa et Aioun pour quelque 1782 instituteurs et 515 professeurs.

 

 

Organisée par le ministère de l’Education nationale, cette formation est assurée par la Centre de Renforcement des Langues (CREL) de l’Université de Nouakchott. Elle bénéficie d’un appui financier de l’Agence française de développement et devra permettre à ces centaines d’enseignants d’être au fait des plus récentes méthodes d’enseignement aussi bien en langue arabe que française.

Elle répond, selon le secrétaire général du ministère de l’Education nationale, qui a donné le coup d’envoi de cette session de formation dans l’un des amphithéâtres de la faculté des sciences juridiques et économiques de Nouakchott, à la volonté des autorités mauritaniennes de perfectionner l’enseignement bilingue devenue l’unique option depuis la réforme de 1999. Les enseignants bénéficiant de cette formation viennent de toutes les wilayas du pays et son regroupés dans divers centres : Nouakchott (Nouakchott, Nouadhibou, Inchiri, Adrar, Trarza, Tiris Zemmour), Aleg (Gorgol, Bragna, Tagant), Kiffa (Guidimagha, Assaba), Aioun (les deux Hodh).

 

 
 
 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer