Mauritanie : une parodie de commission d’enquête parlementaire à l’œuvre

La commission d’enquête parlementaire mise en place pour faire la lumière sur une partie de la mal gouvernance de Ould Aziz est à pied d’œuvre cette semaine à Nouakchott. Composé de 7 députés de la majorité et 2 députés de l’opposition elle lance des appels à témoins et promet une transparence dans toutes ses étapes.

Le moins qu’on puisse dire cette commission s’apparente à une simple formalité pour le parlement pour gagner du temps d’ici 2024. Et de protéger ainsi des caciques du parti de la majorité mêlés dans les affaires qui ne sont pas retenues par l’enquête.

Pour les observateurs c’est une parodie de commission parlementaire qui ne suffira pas à convaincre l’opinion publique encore moins apporter toute la lumière sur les accusations de malversations financières contre Ould Aziz. Cette commission parlementaire où l’UPR est majoritaire malgré la présence de 2 députés de l’opposition ne peut être indépendante pour lever tous les soupçons de gabegie et de corruption de l’ancien régime.

En choisissant sept dossiers seulement les députés s’inscrivent dans une démarche politique de régler par une enquête interne permettant ainsi à beaucoup de responsables du sérail d’échapper aux enquêtes.

 

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 

 

(Reçu à Kassataya 15 février 2020)

 

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer