Mauritanie : l’opposition en ordre dispersé pour l’ouverture d’un dialogue inclusif

Depuis la normalisation des relations avec l’opposition Ould Ghazouani semble fermer la porte pour l’ouverture d’un dialogue. Un blocage en contradiction avec ses bonnes intentions d’apaiser le climat politique. Face à cette situation l’opposition s’impatiente.

Qu’ils le clament tout haut ou en sourdine dans leurs états -majors les rencontres formelles avec Ould Ghazouani, sont considérées ni plus ni moins par les leaders de l’opposition comme une première étape d’une normalisation après 11 années de rupture. Et depuis 6 mois ils attendent plus qu’une simple courtoisie comme le fait savoir Tawassoul la première force de l’opposition qui s’étonne que le chef de l’opposition parlementaire soit écarté de la concertation périodique sur les questions nationales. Et pourtant c’est la seule opposition dont le président avait vanté les mérites.

Opposition parlementaire ou pas, l’urgence pour le pouvoir d’ouvrir un dialogue politique est une nécessité dans un contexte politique où les parlementaires de l’opposition ont largement contribué à la mise en place d’une commission d’enquête sur la gestion de Ould Aziz. Un vent favorable à l’opposition démocratique pour demander l’ouverture d’un dialogue inclusif sur toutes les questions d’intérêt national. Mais le blocage politique reste entier. Ould Ghazouani évitant toute confrontation avec l’épineuse question de la cohabitation notamment sur le passif humanitaire. Cette fuite en avant ne profite pas aux leaders de l’opposition qui semblent tourner le dos à des actions unitaires mais en ordre dispersé réclamant une ouverture du pouvoir.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya 12 février 2020)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer