Mauritanie : l’opposition réclame une enquête sur la gestion de Ould Aziz

Trois partis de l’opposition mauritanienne sont sur la sellette ce début de semaine à Nouakchott. L’UFP, le RFD et l’Union nationale pour l’alternance passent à l’offensive pour interpeller le président mauritanien sur la mal gouvernance de l’ancien président et réclamer l’ouverture d’une enquête parlementaire au cours d’une conférence de presse.
Une requête de l’opposition qui intervient après l’annulation d’une marche qui visait les malversations de Ould Aziz. Dans un contexte de crise ouverte entre l’ancien et le nouveau président l’opposition se relance dans le cadre d’une conférence de presse relayée par l’UFP, le RFD et l’Union nationale pour l alternance ce début de semaine dans la capitale mauritanienne.
Les leaders de ces trois partis reviennent à la charge pour réclamer l’ouverture d’une enquête parlementaire sur la gestion de Ould Aziz au moment où un vent de redressement des finances publiques souffle sur les premières actions du gouvernement qui a compris qu’il est aussi devenu urgent de réformer le système. En réclamant également un dialogue politique avec le pouvoir l’opposition entend dissiper tous les soupçons de malversations de l’ancien président et de tous les délinquants financiers dont certains sont toujours au cœur du système.
Cette sortie médiatique qui s’inscrit dans le cadre d’un processus de lutte, est un premier rappel à l’ordre à Ould Ghazouani pour assainir les comptes publics et s’engager dans la lutte contre la corruption. Un premier pas vers des mobilisations plus importantes pour exister davantage sur la scène nationale.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya 10 décembre 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer