Nouakchott : Un défilé de mode traditionnel qui met en valeur l’authenticité du caftan

Le Centre culturel marocain de Nouakchott a abrité, vendredi soir, un défilé de mode traditionnel marocain au cours duquel la créatrice marocaine Hanane Zouein a présenté une collection de ses dernières créations, notamment le caftan, avec toute sa beauté et son authenticité.

 

Lors de ce défilé, la styliste-modéliste a émerveillé le large public constitué de membres de la communauté marocaine résidant en Mauritanie, de citoyens mauritaniens, ainsi que d’autres nationalités, de son grand talent dans la conception de divers types de caftan marocain, avec des couleurs vives et des matériaux nobles.

Brodés à la main avec un style purement traditionnel inspiré de nombreuses villes du Royaume, telles que Fès, Rabat, Meknès, Marrakech et autres, ces caftans illustrent bien le savoir-faire de la créatrice qui a réussi à faire connaitre cet héritage culturel et civilisationnel marocain.

Installée en Mauritanie depuis plusieurs années, Hanane Zouein a également présenté d’autres types de mode traditionnelle marocaine, tels que « Jellaba », « Takchita » et « Jabadour », qui ont suscité l’admiration de toute l’assistance. Elle a excellé dans la présentation de ses créations auxquelles elle a apporté une touche de modernité avec des couleurs de la jeunesse, tout en préservant leur caractère traditionnel authentique (broderies, pierres précieuses, ceinture).

Hanane Zouein a également célébré les costumes traditionnels mauritaniens en tant qu’invités d’honneur de ce défilé de mode, notamment les « Malhafah » et « Abaya », ce qui leur a conféré une touche purement marocaine, en créant de magnifiques modèles de ces deux habits décorés de pierres précieuses.

La présentation de ces costumes traditionnels mauritaniens a suscité l’admiration des femmes mauritaniennes qui ont assisté au défilé auquel ont également participé des exposantes du Maroc, de Mauritanie, de Tunisie et d’autres pays africains.

La créatrice marocaine a clôturé son défilé au rythme de la musique andalouse et populaire marocaines, ainsi que de la musique mauritanienne, par la présentation d’une collection d’habits modernes auxquels elle a également ajouté une touche traditionnelle marocaine.

Dans une allocution avant le début du défilé, Hanan Zoueine a indiqué que « l’habit traditionnel marocain fait partie intégrante de notre patrimoine culturel et témoigne de l’élégance de la femme marocaine », arguant que la surprise de ce défilé est le mélange magnifique entre l’habit traditionnel mauritanien et l’artisanat marocain.

Pour sa part, le directeur du Centre culturel marocain à Nouakchott, Said El Jaouhari, a déclaré que l’habit traditionnel de la femme marocaine est un patrimoine culturel authentique bien ancré dans l’histoire.

Ce costume, réputé depuis toujours un peu partout dans le monde, est le produit de l’interaction entre plusieurs civilisations, notamment andalouse, arabe, amazighe, africaine et méditerranéenne, a-t-il expliqué.

Et d’ajouter que le défilé, qui a célébré comme il se doit l’héritage culturel marocain et mauritanien, a consacré les liens civilisationnels entre les deux pays.

Il s’agit du premier défilé de Hanan Zouein en Mauritanie, sachant qu’elle avait déjà organisé plusieurs défilés de mode au Maroc.

Source : ABC24.ma (Le 08 décembre 2019)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer