Présidentielle en Mauritanie : l’opposition ne s’entend pas sur un candidat unique

L’opposition mauritanienne a opté pour des candidatures multiples au lieu d’une candidature unique pour l’élection présidentielle, prévue au milieu de l’année en cours, a-t-on appris de sources politiques jeudi à Nouakchott.

Après de nombreuses de réunions de concertations, les membres de la Coalition des partis d’opposition ne sont pas parvenus à s’accorder sur un candidat unique.

Certains plaidaient pour un candidat externe à l’opposition là où d’autres préféraient une candidature issue de l’opposition.

La Coalition qui regroupe les plus grands partis d’opposition, notamment Tawassoul (islamistes) et le Rassemblement des forces démocratiques (RFD) d’Ahmed Ould Daddah s’était engagée à présenter une candidature unique pour affronter efficacement le candidat de la majorité.

Finalement, elle n’a pu faire consensus que sur le soutien du candidat issu de l’un des partis membres en cas de second tour.

Le parti au pouvoir et les autres partis de la majorité ont déjà exprimé, sans surprise, leur soutien au candidat présenté par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il s’agit de l’actuel ministre de la Défense, Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ould El Ghazouani, communément appelé « Ould Ghazouani ».

Ould Abdel Aziz lui-même ne peut pas se présenter parce qu’il a obtenu les deux mandats autorisés par la Constitution.

Le seul autre candidat sérieux déjà proclamé est le chef de l’IRA (antiesclavagiste), Biram Dah Abeid.

 

Mohamed Moctar

Notre correspondant

APA-Nouakchott (Mauritanie)

Source : Agence de Presse Africaine

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close