Délogement des quartiers précaires à Nouadhibou : les habitants d’El Jedida sans eau ni électricité.

Les habitants du quartier El-Jedida, en situation d’occupation irrégulière, sont depuis hier coupés d’eau et d’électricité. Une façon pour les autorités de les contraindre à quitter leurs habitations pour rejoindre leurs parcelles de terrains.

Les habitants, en sit-in, disent : »le Wali nous a menacé d’utilisation des engins pour la destruction de nos logements et nous sommes sous embargo dans notre pays et ce sont nos fils qui nous mettent la pression, nous sommes sans eau et sans électricté, nous rappelons les autorités et le ministère tutelle qu’ils doivent assumer leurs responsabilités ».

Il est à rappeler que les autorités ont effectués des opérations musclées pour dégager des quartiers de la ville telle que Jediada, Lemgheyti.

Selon la porte parole du groupe : « Nous sommes des femmes mères de familles et habitons dans ce quartier depuis 1972, nous avons construit nos habitations, en 1986, et lors des opérations de restrictions les autorités nous ont donné le choix de rester ou d’avoir des parcelles de terrains et nous avons toujours choisi de rester. Actuellement, nous sommes sommés par la force des autorités locales et nous sommes sous embargo coupé d’eau et d’électricité depuis hier.

Nous voulons trasmettre et par le biais de votre tribune au président Aziz qui se dit président des pauvres que nous sommes sous embargo et on lui demande de lever ce blocus et de trancher entre les citoyens pauvres et l’administration locale ».

Abdelwedoud, Nouadhibou

Source  :  CanalRim le 30/09/2010

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer