Rosso : les commerçants déplorent les «redevances illégales» imposées par la gendarmerie

Les commerçants de Rosso ont déclaré que la brigade de gendarmerie de la région de Trarza leur impose des “redevances illégales” pour transporter de leurs marchandises de la frontière vers le Sénégal.

Selon legwareb, les commerçants ont affirmé qu’un gendarme influent et bien connu les demandent de payer des redevances après avoir terminé les formalités à la douane. “Ces mesures visent à faire obstruction à notre mission commerciale, nous avons été surpris par la gendarmerie exigent des sommes d’argent injustifiées, déclare un commerçant qui ne veut pas être identifié.

Certain commerçants ont expliqué qu’ils avaient été contraints de payer 100 000 ouguiyas anciennes monnaies au bataillon de gendarmerie de Rosso, et ils croyaient que c’était fini, mais la gendarmerie les obligent toujours à payer d’avantage.

A Rosso le coût de transport des marchandises hors de la ville est 15 000 ouguiyas et le transport du bac vers le Sénégal est de 10 000 ouguiyas tous anciennes monnaies.

Les commerçants appellent les autorités concernées à intervenir d’urgence pour mettre fin à ces actions de corruptions, estimant qu’elles sont considérées comme le plus grand frein au programme de décollage économique du président de la république.

Moustapha Sidiya

 

 

 

Source : Senalioune

 

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer