Accord de normalisation entre les Emirats et Israël : un premier avion de ligne émirati a atterri en Israël

Un premier vol de la compagnie émiratie Etihad Airways a atterri lundi en Israël pour emmener des professionnels du tourisme israéliens aux Emirats arabes unis, dans le sillage des accords de normalisation entre les deux pays.

Le vol EY 9607 en provenance d’Abou Dhabi a atterri tôt lundi matin à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, a affirmé une porte-parole du ministère des transports à l’AFP, Liza Dvir. Cet avion doit amener des professionnels du tourisme israéliens pour une visite de deux jours aux Emirats, a-t-elle précisé.

« Aujourd’hui, nous écrivons l’histoire. Etihad est devenue la première compagnie du Golfe à effectuer un vol passager vers Israël. Et ce n’est que le début », a écrit sur Twitter Etihad Airways. Israël et les Emirats arabes unis se sont mis d’accord dimanche pour mettre en place 28 vols hebdomadaires, selon Mme Dvir, qui n’a pas précisé à compter de quelle date ces vols seront effectués.

Des accords entre les Emirats et Bahreïn avec Israël ont été signés le 15 septembre à Washington sous la houlette du président américain Donald Trump, faisant de ces deux Etats du Golfe les premiers pays arabes à normaliser leurs relations avec Israël depuis l’Egypte et la Jordanie, en 1979 et 1994.

Les Palestiniens ont dénoncé ces accords, y voyant une « trahison ». Par le passé, la résolution du conflit israélo-palestinien était considérée comme une condition sine qua non pour une normalisation des relations entre Israël et des pays arabes.

Un « premier vol commercial direct » s’était rendu à Abou Dhabi au départ de Tel-Aviv, fin août, avec à son bord une délégation israélienne officielle.

Par ailleurs, un premier avion israélien s’est rendu à Bahreïn le 23 septembre après avoir survolé l’espace aérien de l’Arabie saoudite.

Les Emirats et Israël sont géographiquement séparés par l’Arabie saoudite, pays allié des Etats-Unis et proche des Emirats, avec lequel Israël n’a pas de relations officielles, mais qui autorise depuis récemment le survol de son espace aérien « en direction et en provenance de tous les pays ».

AFP

Source : La Libre.be (Belgique)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer