Ebola, déclarée urgence de santé publique mondiale

La décision de relever le niveau d’alerte a été prise par un collège d’experts de l’OMS.

 

Ils ont exprimé leur « déception au sujet des retards dans le financement » de la riposte contre l’épidémie d’Ebola.

Cette décision survient après la découverte d’un premier cas d’Ebola mortel à Goma, située près de la frontière avec le Rwanda.

Lire aussi: Ebola à Goma : « le pasteur de Butembo » est décédé

Jusque-là, l’épidémie était circonscrite dans la région de Beni-Butembo à près de 300 km au Nord de Goma, et dans une moindre mesure, en Ituri, la province voisine.

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom, a déclaré qu’il « était temps pour le monde de prendre acte » de l’épidémie.

Lire aussi: En Ouganda, des personnes au contact d’Ebola recherchées

L’OMS recommande par ailleurs que les frontières de la RDC restent ouvertes, estimant que les fermer serait contreproductif.

L’urgence sanitaire mondiale est une mesure exceptionnelle.

Elle n’avait été décrétée que quatre fois, notamment le cas lors de la grande épidémie d’Ebola qui avait fait plus 11000 morts en Afrique de l’Ouest en 2014.

Source : BBC Afrique

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer