Quand une jeune femme voilée prend la pause devant une manifestation islamophobe

La photo et le sourire de Shaymaa Ismaa’eel ont fait le tour du monde.

BUZZ – L’image a fait le tour du monde . Shaymaa Ismaa’eel, 24 ans, est thérapeute comportementale pour enfants atteints d’autisme. Dimanche dernier, cette dernière se trouve à la Convention de l’Islamic Circle of North America, un évènement qui dure une semaine et attire tous les ans des milliers de musulmans américains, explique le HuffPostUS.

Alors qu’elle participe à un atelier traitant notamment de la fusillade de Christchurch, la jeune femme croise des manifestants anti-islam, tenant des pancartes et scandant des messages islamophobes. Sur l’une d’entre elles, on peut notamment lire “l’islam est une religion de sang et de meurtre. Le sang de Jésus a été donné pour le salut de l’humanité”. Des manifestants qui insultent également les participants à la convention, leur disant qu’ils “iront en enfer” affirme Buzzfeed.

Comme l’explique Shaymaa Ismaa’eel au Guardian, cette dernière a alors en tête les derniers mots de la première victime de l’attaque de la mosquée de Chrischurch: “bienvenue mon frère”. C’est alors qu’elle a l’idée de prendre la pose devant les manifestants. “Ses dernières paroles étaient un signe de bonté qu’il prononçait face à la haine (…) Je veux que les jeunes enfants musulmans sachent que nous pouvons toujours aimer notre religion, peu importe qui la déteste”, affirme-t-elle au journal britannique.

“La bonté est une marque de foi. Ceux qui ne sont pas bons n’ont pas la foi.”-Prophète Mohammed (Que la paix soit sur lui).

Le 21 avril, j’ai souri au visage de la bigoterie et je suis repartie avec le sentiment du plus grand accomplissement.”

 

Une image qui a depuis fait le tour des réseaux sociaux et des médias. Elle a été likée plus de 200.000 fois sur Instagram et retweeté près de 80.000 fois sur Twitter.

“Mon visage s’est honnêtement illuminé quand je les ai vus”, explique la jeune femme à CNN. “J’ai tellement souri sur la photo que l’homme a commencé à diriger son discours vers moi, en proférant des bêtises comme ‘ton visage devrait être couvert’”, rapporte la même source.

Shaymaa Ismaa’eel s’est dite agréablement surprise par la réaction suscitée par le cliché. “C’est réconfortant d’avoir autant de soutient”, a-t-elle déclaré.

Source : HuffPost Maroc

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close