Mauritanie : décès de l’ancien président O. Louly

On a annoncé ce samedi à Nouakchott le décès de l’ancien président mauritanien Mohamed Mahmoud O. Ahmed Louly à l’âge de 76 ans.

 

L’homme avait présidé aux destinées du pays près de 8 mois, entre le 3 juin 1979 au 4 janvier 1980, abandonnant le pouvoir au président Mohamed Khouna O. Haïdala et en se retirant du paysage politique du pays.

Il réapparaîtra à l’investiture du président Sidi Mohamed O. Cheikh Abdallahi mais aussi avec l’actuel chef de l’état, Mohamed O. Abdel Aziz dans certaines occasions politiques.

Mohamed Mahmoud O. Ahmed Louly s’est engagé dans l’armée mauritanienne en 1960 à Tidjikja pour être formé en tant qu’officier par les forces françaises et occupera différentes responsabilités au sein de l’armée nationale sous le régime du président Mokhtar O. Daddah.

Ne faisant pas partie des membres fondateurs du comité national pour le salut national à l’origine du coup d’état du 10 juillet 1978 mené par le chef d’état-major de l’époque, Moustapha O. Mohamed Saleck, il ne tardera pas à la rejoindre pour en constituer l’un des principaux membres.

Il avait occupé différents portefeuilles au sein du gouvernement militaire après le coup d’état pour constituer le 6 avril 1979 avec Ahmed O. Bouceïf et Mohamed Khouna O. Haidalla le comité militaire de salut national, avant d’être porté le 3 juin à la présidence du pays après la démission du président Moustapha O. Mohamed Saleck, victime des complications de la guerre du Sahara.

Le 4 janvier 1980 il abandonnera le pouvoir à Mohamed Khouna O. Haidalla, pour se retirer ensuite de la vie politique et plus généralement de la vie publique, apparaissant récemment à quelques rares occasions dans des occasions politiques.

La direction de Sahara Medias et l’ensemble de son personnel adressent leurs sincères condoléances aux proches du défunt et au peuple mauritanien et prient Allah le tout puissant de l’accueillir en son saint paradis.

INNA LILLAHI WE INNA ILEYHI RAJIOUN.

Source : Saharamedias.net

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Check Also

Close
Close
Close