Mauritanie : une première Dame en première ligne du handicap et de la femme 

Marième Mint Dah, la première Dame de la Mauritanie est toujours sur le front social depuis l’accession au pouvoir de Ould Ghazouani en 2019. Depuis trois ans elle est au cœur des projets sociaux du gouvernement en particulier pour les personnes en situation du handicap comme en témoigne la supervision cette fin de semaine à Nouakchott du lancement de l’opération de transferts monétaires à 10000 familles zt le financement de 3000 projets en faveur de ces personnes. 

 

 

C’est une première dame mauritanienne qui mobilise toute son énergie en faveur des personnes en situation de handicap en Mauritanie et l’entreprenariat féminin dans la sous-région. C’est le secteur social qui est pointé du doigt par les observateurs qui pointent une première dame attentive à l’enfance et à la famille. La supervision cette fin de semaine à Nouakchott du lancement de l’opération de transferts monétaires à 10000 familles s’inscrit dans cette démarche.

Le rôle de la première Dame dans la vie politique n’est plus à démontrer. Son implication indirectement dans les projets socio-éducatifs du gouvernement dépasse son statut purement protocolaire d’effacement au profit du président de la République. Mariem Mint Dah cache un activisme discret sur la promotion de la femme et l’éducation des filles depuis l’accession au pouvoir de Ould Ghazouani. Elle est aujourd’hui les yeux et les oreilles du chef de l’Etat.

 

 

 

 

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 

 

 

 

(Reçu à Kassataya.com le 05 décembre 2022)

 

 

 

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page