CEP Mauritanie : l’expertise juridique des infractions graves avant le parquet général

Les problèmes juridiques soulevés par les scandales financiers et fonciers du régime de Ould Aziz émanant du rapport de la commission d’enquête parlementaire nécessitent avant tout le regard des experts notamment les infractions graves avant le renvoi au parquet général pour appréciation.

C’est l’arbre qui cache la forêt. Les graves violations des marchés publics par les forces extraconstitutionnelles agissant dans la proximité immédiate de la présidence sous le régime de Ould Aziz depuis 2009, l’accaparement illégal du foncier par la famille de Ould Aziz et d’autres proches, les dysfonctionnements de la justice et de l’administration en général et enfin l’offre de cession d’une ile mauritanienne à l’émir du Qatar.

Autant de scandales de la république qui ne suffisent pas d’être nommés pour traduire les responsables devant un tribunal.

Avant de s’assurer des infractions graves la commission a besoin d’une expertise juridique avant de renvoyer la balle au parquet général. C’est une phase indispensable pour éviter vitesse et précipitation qui pourrait porter préjudice à 6 mois d’investigations pour rien.

Déjà avec des recommandations qui laissent planer des doutes sur la plus grande affaire dans le domaine de la pêche sur l’accord de 25 ans entre la société chinoise Poly Hong Dong et Nouakchott les observateurs ne sont pas loin de qualifier ce rapport de tronqué.

Au-delà de cette vérification pour tous les dossiers complexes les mauritaniens attendent que tous les délinquants financiers de l’ancien régime soient traduits devant un tribunal à commencer par Ould Aziz. Des rumeurs persistantes circulent sur son éventuel départ pour l’Espagne pour des raisons familiales. Un prétexte pour prendre le large avant la convocation devant un tribunal.

 

 

 

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 

Suggestion kassataya.com :

CEP Mauritanie : les députés sous pression chinoise dans le scandale Holy Hong Dong

 

(Reçu à Kassataya.com le 29  juillet  2020)

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer