Pandémie Covid-19 Mauritanie : la violence policière sur la sellette à Nouakchott

Les observateurs reviennent cette semaine sur la photo de deux policiers mauritaniens arrêtant un jeune citoyen avec un genou sur son coup. Une image relayée par les réseaux sociaux et qui aura permis à la direction générale de la Sureté de prendre des sanctions disciplinaires.

Cette image d’un présumé délinquant mauritanien entre deux policiers dont l’un tentant de le maîtriser avec son genou sur le coup continue de faire le tour du monde. Une violence policière dénoncée par les observateurs et tous les mauritaniens. Grâce aux réseaux sociaux les deux policiers ont pu être identifiés et même sanctionnés à commencer par leur commissaire. Tous ont été mutés ailleurs. Des sanctions disciplinaires considérées comme une réponse à une interpellation violente.

Au-delà de cette réaction des autorités de Nouakchott c’est le manque de formation des policiers qui est pointé du doigt. Une évidence. Il suffit de regarder l’acharnement des policiers sur les manifestants à chaque rassemblement à Nouakchott.

 

 

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

(Reçu à Kassataya.com le 25 juin 2020)

 

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer