Feu vert du Conseil des droits de l’homme pour un débat sur le racisme et la violence policière

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a accepté lundi la proposition des pays africains d’organiser un débat urgent mercredi sur le racisme et les violences policières, dans le contexte de la mobilisation mondiale après la mort de George Floyd aux Etats-Unis.

 

La décision a été prise sans qu’aucun des 47 pays membres de l’organe de l’ONU ne s’y oppose, à la reprise de la 43e session du Conseil des droits de l’Homme, qui avait été interrompue à la mi-mars par la pandémie de Covid-19.

AFP

 

 

Source : L’Orient Le Jour (Liban)

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer