Déclaration de politique générale : Kadiata Malick Diallo charge énergiquement le gouvernement (Vidéo)

Connue pour sa verve acerbe et son ton ferme, Kadiata Malick Diallo a fait un retour remarqué lors de la déclaration de politique générale du premier ministre Mohamed Salem Ould Bechir.

La députée de l’Union des Forces du Progrès (UFP), a interpellé le premier ministre en rappelant les exactions extra-judiciaires des militaires négro-mauritaniens dans la nuit du 27 au 28 novembre 1990.

Même si le pouvoir en place n’en est pas le responsable direct, elle note que les différents gouvernements de Mohamed Ould Abdel Aziz n’ont pas trouvé les solutions adéquates base sur le respect du droit des victimes.

Kadiata Malick Diallo soutient que le régime en place protège les coupables de crimes, dont certains occupent de très hautes fonctions dans l’état.

Elle accuse par ailleurs le pouvoir de poursuivre et de parachever le processus de marginalisation et d’exclusion des Hratines et des negro-mauritaniens.

Dans cette déclaration faite dans l’hémicycle qui est parvenue à la rédaction de kassataya, la députée Kadiata Mailck Diallo pointe du doigt la dette publique mauritanienne, qui avoisine le PIB du pays, tout en énumérant pêle-mêle, les secteurs dans lesquels le gouvernement a failli.

De la gestion des ressources halieutiques, en passant par la liquidation de l’ENER ou de la SONIMEX, elle ne manquera pas d’égratigner le premier ministre qui était ADG de la SNIM.

Enfin Kadiata Malick Diallo reviendra sur ce qu’elle appelle le recul démocratique, l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques et la persistance de la pauvreté.

Ci-joint la vidéo :

La députée Kadiata Malick Diallo s’est illustrée par ses sorties médiatique maitrisées avec un sens de la formule.

Députée pendant la législature de 2006 à 2013, Kadiata Malick Diallo, se pliera au choix du son parti [Ndrl UFP] qui va faire le choix du boycott.

Tête de liste nationale des femmes lors des élections législatives de septembre 2018, l’empêcheuse de tourner en rond est de retour cinq ans plus tard au sein de l’hémicycle pour le bonheur des passionnés des joutes politiques.

 

Diallo Saidou dit Thierno 

24 novembre 2018

Kassataya

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Related Articles

Check Also

Close
Close
Close