PandéCivid-19 Mauritanie : vers la fin de l’union sacrée contre covid-19

Au moment où la commission d’enquête parlementaire suspend ses investigations l’opposition persiste et signe l’opportunité pour le citoyen d’avoir la lumière sur la gestion catastrophique du régime de Ould Aziz.

Ce sont six partis de l’opposition mauritanienne (UFP,RFD, Tawassoul, APP, INAD et SAWAB) qui relancent ainsi le débat sur une décennie de mal gouvernance. Cette sortie médiatique intervient dans un contexte où le pays traverse la plus grave crise sanitaire sans précédent caractérisée depuis une semaine par une hausse vertigineuse des infections liées au coronavirus en particulier dans la capitale placée en quarantaine.

Une prise de position considérée par les observateurs comme un premier pas vers la rupture de l’union sacrée contre le confinement et in fine la fin de l’état de grâce du président mauritanien. C’est également un pied de nez à la commission d’enquête parlementaire qui vient de suspendre ses investigations.

Ce rappel des conséquences négatives de la gabegie et la corruption du régime de Ould Aziz sur la vie des citoyens marque la volonté de l’opposition à faire toute la lumière sur une décennie sombre de l’histoire mauritanienne.

L’opposition est dans son rôle de s’opposer à toute mascarade de la commission parlementaire qui pourrait virer dans un règlement de compte politique contraire aux attentes des citoyens.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

Suggestion  kassataya.com :

Pandémie Covid-19 Mauritanie : les dérives contre les mesures sécuritaires inquiètent les observateurs

(Reçu à Kassataya le 27  mai 2020)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer