G5 Sahel : sommet extraordinaire à Niamey

Au lendemain de l’hommage aux 71 militaires tues à Inates au Niger les dirigeants du G5 Sahel passent à l’offensive pour un sommet extraordinaire cette fin de semaine à Niamey. Il est urgent de voir les failles des dispositifs militaires.
Plus de 124 soldats tues au Mali près de 25 au Burkina et 71 au Niger dans un laps de temps. Le bilan des attaques des Jihadistes au Sahel est très lourd pour que les 5 chefs d’etat du G5 Sahel passent à l’action à la hauteur de l’hécatombe. La tuerie de la garnison d’Inates a suscité de vives émotions dans les 5 pays du G5 Sahel et au delà au point de déclencher une solidarite agissante au sein des chefs d’Etat qui vont se retrouver cette fin de semaine dans la capitale nigérienne.
Le président en exercice le burkinabé Kanore, le mauritanien Ould Ghazouani , le nigérien Issefou le tchadien Deby et le malien IBK sont décidés à rompre avec la routine pour faire face à la défiance des Jihadistes désormais regroupés sous un G5 Grand Sahara.
Le sommet extraordinaire de Niamey revêt une double signification. Les dirigeants africains devront se remettre en cause et adopter de nouvelles mesures de coordination de leurs armées. À des terroristes bien armés de nouvelles stratégies et de nouveaux équipements militaires.
La concertation de Niamey devra également ouvrir à des perspectives de sensibilisation des populations pour couper l’herbe sous les pieds des barbus qui ont réussi à les berner.
Enfin le sommet extraordinaire permettra aux chefs d’Etat du G5 Sahel de préparer la réponse au président français dont la convocation à Pau en janvier 2020 est considérée comme un mépris. Les dirigeants sahéliens très remontés de ce ton paternaliste vont affiner leur position pour ne pas paraître ridicule devant  Macron au prochain rendez-vous.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

(Reçu à Kassataya 15 décembre 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer