Présidentielles RDC : une ingérence française incompréhensible pointée par les observateurs

L’opposant congolais Félix Tshisekedi est sorti vainqueur provisoire du scrutin présidentiel de décembre dernier en attendant la publication officielle des résultats par le conseil constitutionnel la semaine prochaine. En émettant des réserves sur cette victoire historique la France s’ingère dans des résultats sortis des urnes et se met hors-jeu des acquis démocratiques dans ce pays dont l’histoire est très mouvementée depuis son indépendance.

Pour les observateurs cette position de l’Elysée remet en cause le processus électoral d’un pays dont les dirigeants ont pourtant fait des efforts de transparence du scrutin présidentiel reporté à trois reprises pour permettre aux candidats retenus de faire leur campagne. Même si certains opposants ont été écartés pour telle ou telle raison les élections se sont déroulées normalement. La pression sur la commission nationale électorale indépendante a retardé la publication des résultats.Ironie de l’histoire c’est le fils d’une grande figure politique Etienne Tshisekedi décédé en 2017 à Bruxelles qui vient d’être déclaré vainqueur provisoire en attendant le verdict final du conseil constitutionnel.

Félix Tshisekede est arrivé en tête avec plus de 38 pour cent des suffrages. Une première d’un opposant en RDC après les deux élections de Kabila en 2006 et 2011. Une première également qu’un président sortant accepte de se retirer sous la pression de la constitution et de la communauté internationale qui avait appelé à des élections consensuelles et inclusives. Dès la proclamation des résultats provisoire la France a émis sa réserve au profit d’un autre candidat de l’opposition que l’Eglise épiscopale donner vainqueur. Une ingérence de l’Elysée considérée mal venue par les observateurs qui crie au scandale et la continuité d’un système de domination de la France sur l’Afrique appelée communément la Françafrique. Les temps de Foccard sont révolus.

Cherif Kane
Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya le 11 janvier 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close