Mauritanie : bientôt des avions et navires de combat pour l’armée

L’armée mauritanienne va se doter de nouveaux avions et une frégate de guerre dans le cadre du budget 2020. Une réorganisation de l’armée pour sécuriser un grand territoire qui compte 5000 km de frontière.
C’est une bonne nouvelle pour La Défense qui voit son budget augmenter en 2020 de plus de 7 milliards d’ancienne ouguiya pour faire face au défi sécuritaire. La Mauritanie épargnée jusqu’ici des attaques des terroristes devra assurer la couverture d’un vaste territoire avec 5000 km de frontière avec le Mali l’Algérie et le Maroc.
Avec le Mali Nouakchott partage le G5 Sahel et la bande sahelo-saharienne où sévissent les groupes des terroristes dont le redoutable État islamique au Grand Sahara   qui revendique les dernières attaques meurtrières au Mali au Burkina et au Niger.
Avec l’Algérie et le Maroc  Nouakchott est impliquée indirectement dans le dossier du Sahara occidental. Les incursions fréquentes du Polisario au Nord du pays à la frontière algérienne pose des soucis au pouvoir actuel qui semble retrouver une neutralité dans cette guerre qui dure depuis plus de trois décennies.
Ces contraintes de frontières s’ajoutent à celles des côtes mauritaniennes riches en poisson et qui nécessitent des surveillances constantes face aux bateaux usines pilleurs et dans une moindre mesure les pêcheurs sénégalais confrontés aux gardes côtes du pays.
Les incidents fréquents ces dernières années sont significatifs à cet égard. Pour toutes ces raisons une allocation supplémentaire est nécessaire pour le budget 2020 de La Défense. Deux milliards et demi pour l’acquisition de nouveaux avions de combat pour l’armée de l’air qui dispose aujourd’hui près de 60 pilotes. Et plus de 4 milliards d’ancienne ouguiya pour une frégate.
Une nouvelle dotation dans le cadre d’une réorganisation de l’armée au coeur du programme quinquennal du gouvernement.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 

(Reçu à Kassataya 13 décembre 2019)

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer