Mauritanie-Sénégal : accord gaziez perdant pour Ould Aziz

Le gouvernement mauritanien vient de donner son feu vert pour la ratification de l’accord gazier entre la Mauritanie et le Sénégal ,signé le 9 février dernier à Nouakchott par les deux chefs d’Etat. Selon un accord avec BP et Kosmos Energy les deux sociétés exploitantes, Ould Aziz devra se contenter de 20 pour cent seulement des recettes de son gaz. C’est un accord perdant pour le président mauritanien.

 

A l’instar du Sénégal le gouvernement mauritanien vient de donner son feu vert pour la ratification de l’accord gazier entre les deux pays signé le 9 février dernier à Nouakchott par les deux chefs d’Etat.En attendant la formalité des parlementaires les mauritaniens ont le sentiment que leur président n’a pas pesé lourd dans les négociations avec les investisseurs BP et Kosmos Energy sociétés exploitantes de ce champ gazier dont les réserves parmi les plus importantes du continent avoisinent plus de 15 billions de pieds cubes.

En réalité il reviendra à la Mauritanie seulement 20 pour cent des recettes du gaz et en plus elle partagera à parts égales avec le Sénégal les coûts de production et dans les années à venir la réhabilitation du champ sur la frontière entre les deux pays.Les observateurs considèrent le partage de ce gâteau comme une main basse des sociétés étrangères sur les richesses nationales qui ne date pas d’aujourd’hui.Cette inégalité dans le partage résulte de la faiblesse des investissements des pays africains et la quasi-inexistence de matières grises pour l’exploration off-shore. Ould Aziz est donc perdant comme Macky Sall et devront convaincre leurs citoyens que même ces miettes vont profiter à l’ensemble des populations.Le consortium mondial se projette déjà en 2021 d’inonder les marchés asiatiques européennes et américaines mettant ainsi devant leurs responsabilités les deux chefs d’Etat concernés.

Bakala KANE

(Reçu à Kassataya le 28 juillet 2018)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer