Mauritanie: Aziz II sous le signe des grands chantiers

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz, a prêté serment devant le conseil constitutionnel samedi en fin d’après midi,

au cours d’une cérémonie solennelle organisée à l’Office du Complexe Olympique (OCO) de Nouakchott, en présence de cinq (5) chefs d’états étrangers, des membres du gouvernement, des représentants de plusieurs pays amis, des organisations internationales, et d’un nombreux public.
Mohamed Ould Abdel Aziz a été réélu pour un second et dernier mandat à la tête de la Mauritanie le 21 juin 2014, au premier tour d’un scrutin boycotté par l’opposition.
Ont assisté à la cérémonie d’investiture de ce samedi, les présidents de Gambie, Dr El Hadj Yaya Jammeh, de Guinée Bissau, José Maria Vaz, du Mali, Ibrahim Boubacar Keita (IBK), du Sénégal, Macky Sall et du Tchad, Idriss Deby Itno.
Après avoir prêté le serment de remplir fidèlement et loyalement ses fonctions dans l’intérêt du peuple mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz a prononcé un discours d’investiture dans lequel il a dressé un bilan positif de son premier mandat sur les plans politique, économique et sécuritaire.
Les défis de ce second et dernier mandat se déclinent sous forme de poursuite d’un certain nombre de chantiers : la centrale électrique duale de Nouakchott, devant permettre la fourniture de l’électricité produite à partir du gaz et son exportation, notamment vers le Sénégal.
L’achèvement des travaux du nouvel Aéroport International de Nouakchott.
L’extension des ports de Nouakchott et Nouadhibou, l’assainissement de Nouakchott et 2 importants projets d’adduction d’eau (nappe Dhar et Foum gleita).

Source  :  Financial Afrik le 03/08/2014{jcomments on}

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close