Ouverture de l’atelier de validation de la revue à mi-parcours du CMAP

Un atelier de validation de la revue à mi-parcours du centre mauritanien d’analyse de politiques (CMAP) a débuté ses travaux mercredi à Nouakchott.

Prennent part à cette rencontre d’une journée, les partenaires du centre qu’ils soient administrations publiques, secteur privé, société civile et partenaire au développement, tel que prévoit l’accord de don signé avec la fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) relatif au CMAP.
Dans son mot d’ouverture, M. Sidi Ould Tah, ministre des affaires économiques et du développement a précise que cette deuxième phase du CMAP vise ,notamment, l’aide à la conception, l’analyse et l’évaluation des politiques économiques et sociales dans le cadre de la stratégie de lutte la pauvreté, le renforcement de capacités des différents intervenants, notamment, en matière d’analyse des politiques, de facilitation des échanges d’expériences entre les différents acteurs du développement et de renforcement du dialogue entre le secteur public et le secteur privé.
Il a ajouté que les efforts CMAP, qui entame aujourd’hui sa troisième étape, devront porter lors de la prochaine étape sur sa consolidation comme vivier d’expertises et acteur majeur de la formulation et du suivi des programmes de développement économique et social de la Mauritanie.
S’adressant aux participants, le ministre les a invité à se pencher sur des thématiques portant sur l’élargissement du champ d’action du centre, le financement, les risques et la durabilité, le système de suivi -évaluation et les perspectives pour permettre au CMAP de réaliser les objectifs qui lui sont assignés.
Pour sa part, le directeur des programmes pour l’Afrique de l’Ouest et du centre au sein de l’ACBF, Dr. KOFFI R. NOUMON a précisé que les conclusions et recommandations de la rencontre sont destinées à mieux orienter la marche du projet tant pour le temps qui reste avant sa clôture.

Source  :  ANI le 24/02/2011

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer