Incident à Nouakchott au démarrage du procès de terroristes présumés

Les greffiers et avocats qui doivent prendre part au procès de plusieurs terroristes présumés qui débute ce dimanche à Nouakchott, la capitale de la Mauritanie, ont refusé

 

 

 

 

de se soumettre à la fouille au corps réglementaire avant d’entrer dans l’enceinte du Palais de justice.

Un important dispositif de sécurité a été déployé dans un large périmètre autour du Palais de justice.

Parmi les accusés figurent les assassins présumés de quatre touristes français, le 24 décembre 2007, et les auteurs de l’attaque contre l’ambassade d’Israël et une boîte de nuit de Nouakchott, le 10 février 2008.

 

Source  :  www.gps.mr   le 16/05/2010

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer