Mauritanie :  la diaspora commémore l’assassinat des 28 soldats noirs à Inal 

Les Mauritaniens de la diaspora commémorent le 28 novembre prochain la mémoire des 28 soldats peulhs pendus par l’armée en 1990 à la base d’INAL pour célébrer l’indépendance de la Mauritanie. 32 ans après, les veuves et orphelins attendent des sépultures décentes. 

 

Ce 28 novembre 1990, les Mauritaniens se souviennent que 28 soldats peulhs ont été pendus à la base militaire d’Inal par leurs frères d’arme.

 

“Le lieutenant Anne Dahirou est attaché derrière une Land Rover, le véhicule de commandement du capitaine SIDINA OULD TALEB BOUYA, il est à l’autre extrémité sur ma gauche, ensuite viennent respectivement Mohamed Mansour, puis le lieutenant Sall Abdoulaye Moussa attachés eux derrière des Sovamags. Quant à moi, on me destine un camion… Le caporal OULD DEMBA nous met les bandeaux. On m’asperge d’eau sale et puante. Le camion, une Mercedes type 11/13 se met à rouler. J’essaie de suivre en courant mais cela ne peut durer longtemps avec des pieds enchaînes’

Ce témoignage bouleversant d‘un des survivants de ce massacre d’Inal Sy Mamadou dans son livre “l’enfer d’Inal”publié en 2000, traduit cette page sombre de l’histoire de la Mauritanie sous le régime du génocidaire Ould Taya .

Depuis 1990, chaque année pendant que les officiels de Nouakchott fêtent le 28 novembre, la diaspora est en deuil. La tradition à Nouakchott sera respectée avec les veuves et orphelins qui se préparent à manifester dans la tristesse et réclamer justice et réparation pour les 28 soldats pendus entre le 27 et 28 novembre pour fêter l’indépendance du pays.

L’Etat mauritanien continue de mépriser les victimes 32 ans après ce crime. Les criminels étant protégés par la loi d’amnistie de 1993. Les ayants droits attendent toujours les corps pour des sépultures dignes. A l’occasion de ce 28 novembre, la diaspora interpelle Ould Ghazouani à réconcilier les Mauritaniens qui passe par le règlement du passif humanitaire.

 

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 

 

(Reçu à Kassataya.com le 21 novembre 2022)

 

 

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
  • CQFD
Bouton retour en haut de la page