Tribune – Pour une vie sans harcèlement ni violence dans les Territoires palestiniens occupés

Courrier international – La Palestinienne Janna Jihad est la plus jeune journaliste du monde. Dans ces vidéos, comme dans cette tribune parue dans Al-Jazeera, elle témoigne du quotidien dans les territoires occupés. Et appelle à un changement. Cet article est issu du dossier “Protester est un droit”, réalisé à l’occasion de la campagne “10 jours pour signer” d’Amnesty International.

Peu de gens dans le monde savent à quoi ressemble la vie des enfants palestiniens, à quel point nous ne nous sentons pas en sécurité dans nos maisons et ce que nous subissons chaque jour à cause de l’occupation israélienne.

J’ai grandi dans le village de Nabi Saleh, en Cisjordanie, un territoire occupé. À l’âge de 7 ans, j’ai commencé à tourner des vidéos sur notre vie, avec le téléphone portable de ma mère, pour les diffuser sur les réseaux sociaux et dans les médias. Dans mes vidéos, j’essaie de montrer à quoi ressemble notre quotidien. Les raids nocturnes, être réveillé à 3 heures du matin par les bombes lacrymogènes et les explosions à côté de votre fenêtre ou par les soldats israéliens essayant de pénétrer dans la maison. Une fois, en ouvrant les yeux, j’ai vu un soldat israélien dans ma chambre en train de casser mes jouets avec son fusil. Il a posé le canon sur ma tête.

Israël viole nos droits et les lois internationales en toute impunité. Nos libertés et droits les plus fondamentaux, y compris notre droit à la vie, sont bafoués.”

Nous devons souvent lutter contre les sentiments de tristesse, de stress, de solitude et de peur causés par l’usage excessif de la force à notre encontre et la possibilité que notre famille, notre école et notre maison soient prises pour cible. Mes amis de Gaza vivent chaque jour dans la crainte d’être frappés par les bombes

 

[…]

 

 

Janna Jihad
Lire l’article original

Source : Courrier international

 

 

 

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page