Les commerçants mauritaniens contestent la réduction des importations de légumes depuis le Maroc

La décision du gouvernement mauritanien de réduire certaines importations agricoles du Maroc, a surpris certains commerçants. Yaal Ould Ali, chef du service de l’alimentation au syndicat des marchands à Nouadhibou, a déploré l’absence de concertations préalables avec les professionnels du secteur.

«Nous n’avons pas de produits locaux en légumes qui couvre les besoins de la ville», a-t-il déploré dans des déclarations à l’agence Alakhbar. «Nous sommes face à une situation difficile car nos camions sont bloqués au poste frontière», a affirmé le responsable.

Ould Ali, qui fournit également la ville de Zouerate en légumes, a reconnu que «les légumes ne sont plus disponibles dans les magasins de la ville». Et d’appeler le gouvernement mauritanien à «les exclure» de la décision prise par le ministère à Nouakchott.

Pour rappel, le 31 mars, le ministère mauritanien du Commerce et du Tourisme a décrété la suspension de l’importation de carottes et de n’autoriser l’importation que de deux camions de tomates par jour, chacun transportant 30 tonnes, depuis le Maroc. Une décision «motivée par la volonté d’encourager le produit national».

Pour mémoire, le blocage par des éléments du Polisario du passage d’El Guerguerate, du 21 octobre au 13 novembre, avait été à l’origine d’une flambée des prix des légumes et fruits sur le marché mauritanien.

Source : Yabiladi (Maroc)
Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page