SOS Diabète Mauritanie sur le front (Reportage photos )

En marge de la célébration de la Journée Mondiale du Diabète ce 14 novembre 2020, SOS Diabète Mauritanie et ses partenaires ont tenu à tirer la sonnette d’alarme sur cette maladie chronique « qui ne se guérit pas mais se contrôle ».

C’est dans un l’amphithéâtre de la Région de Nouakchott que M. Cheikh Thiam, vice président de la région a souhaité la bienvenu à l’assistance en rappelant l’intérêt que la Région porte à la santé publique. Il soulignera l’impact du diabéte  au niveau sanitaire mais aussi au niveau social et économique sur les personnes qui sont atteintes de cette maladie. 

Prenant la parole à son tour Mme Habibatou Cissé présidente de SOS Diabète Mauritanie, partant de sa propre expérience de diabétique, a souligné l’importance de l’accompagnement sanitaire et psychologique des patients diabétiques , qui vivent dans un environnement peu propice à leur prise en charge ne serait-ce qu’alimentaire. 

Mme Cissé a profité de cette occasion pour exhorter les autorités publiques à améliorer davantage la prise en charge des diabétiques en offrant des soins de qualité. 

Après ces mots introductifs, l’assistance a eu droit a une conférence sur les diabètes animée par Dr Haletine, Généraliste Diabète et complications, Dr Limam,  Chirurgien orthopédiste des pieds diabétiques, Dr Sow, Urologue complications rénales, cardiaques et neurologiques du diabète et Dr Khelil, Psychologue Santé Mentale. Les panelistes  après avoir exposé ont répondu aux questions du public. 

Le public, une centaine de personne,  a bénéficié gratuitement d’un dépistage du diabète.

Cette journée de sensibilisation et de dépistage a été initié par SOS Diabète Mauritanie et ses différents partenaires que sont la Région de Nouakchott, Prophamedis, le ministère de la santé,  Amid, Aldismed, Sauvons Une Vie, Le Laboratoire Merck ainsi que les Jeunes ambassadeurs. 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer