Météo : d’importantes pluies attendues début octobre risquent d’aggraver la situation de régions déjà sinistrées

L’office national de la météorologie a révélé jeudi que la situation est propice à des précipitations du 4 au 7 octobre courant.

 

Selon l’office ces précipitations toucheront la majorité des deus Hodh, l’Assaba, le Guidimakha, le Gorgol, le Tagant, l’Inchiri, le sud du Tiris Zemour, Dakhlet Nouadhibou, le Brakna, le Trarza en plus de la ville de Nouakchott.

L’office ajoute qu’en raison des importantes quantités de pluies enregistrées au cours des derniers mois et eu égard à la hausse du niveau des eaux du fleuve Sénégal, les pluies attendues pourraient aggraver la situation dans les régions fragiles et notamment dans les régions de la vallée.

La hausse du niveau du fleuve constitue une source d’inquiétude pour les populations de la vallée, de crainte que ces régions ne soient victimes de fortes inondations après que les barrages se soient remplis.

Les pluies de ces dernières semaines ont engendré d’importants dégâts matériels au niveau de la ville de Rosso et multiplié les difficultés des populations malgré les investissements réalisés dans le domaine de l’assainissement.

Les pluies constituent également une source d’inquiétude pour les habitants de la capitale eu égard à la médiocrité du réseau d’assainissement.

Malgré les efforts déployés par les autorités pour évacuer les eaux des rues de la capitale, bon nombre de quartiers de la ville sont encore encerclés par les eaux tombées il y a déjà deux semaines.

Source : Saharamedias.net

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer