Mauritanie : les avocats de Ould Aziz gagnent la première manche

Au lendemain de la requête de la défenses Ould Aziz se repose cette fin de semaine dans son ranch à Benichab dans l’Inchiri.
Interdit de quitter Nouakchott depuis qu’il est placé sous contrôle judiciaire l’ex- président Ould Aziz vient de gagner ses premières heures de liberté hors de la capitale pour un séjour dans son ranch à Bénichab. Cette excursion intervient au lendemain de la requête des avocats de la défense au procureur général près la cour suprême et au ministre de la justice pour dénoncer la violation flagrante et persistante de l’immunité constitutionnelle de leur client selon leurs propres termes dans un communiqué qui précise que le délai de privation du droit absolu à la libre circulation est actuellement expiré. Une pression des avocats qui porte ses fruits.
Après un mois d’enquêtes préliminaires de la police des crimes économiques et financiers cette première semaine de liberté de Ould Aziz laisse planer déjà les soubresauts de l’enquête parlementaire pointes par des observateurs étrangers qui s’interrogent si Ould Ghazouani parviendra à maintenir la transition politique sur les rails.
C’est la stabilité politique qui est pointée du doigt avec en toile de fond que cette enquête anti-corruption vise à contrecarrer les ambitions de Ould Aziz pour un retour au pouvoir. Un secret de polichinelle en faveur de la Défense qui exploite avec plus ou moins de succès la carte de la faiblesse de la procédure de la commission d’enquête parlementaire.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

(Reçu à Kassataya.com le 19  septembre 2020

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer