Nigéria – Kaduna : une loi autorisant la castration des violeurs promulguée

Le gouverneur de l’État de Kaduna, dans le nord-ouest du Nigeria, Nasir Ahmad el-Rufai, a promulgué une mesure introduisant des peines sévères pour les violeurs.

La loi prévoit que les personnes reconnues coupables de viol d’un enfant de moins de 14 ans doivent être castrées chirurgicalement et condamnées à mort.

Lorsque la victime est âgée de plus de 14 ans, la loi prévoit la castration chirurgicale et la prison à vie.

Les femmes adultes reconnues coupables de viol d’un enfant devront subir une salpingectomie bilatérale (ablation des trompes de Fallope) et seront condamnées à mort.

Dans les cas de viols où la victime a moins de 14 ans, un rapport médical sera nécessaire pour corroborer les allégations.

Les violeurs d’enfants seront également inscrits sur un registre des délinquants sexuels qui sera publié dans les médias.

Le gouverneur a confirmé qu’il avait signé la loi dans un tweet mercredi soir.

 

Governor Kaduna
@GovKaduna
Malam Nasir @elrufai has signed the Kaduna State Penal Code (Amendment) Law 2020 which provides stiff penalties upon conviction for the rape of a child, including surgical castration for male convicts and bilateral salpingectomy for female convicts

Image

Image

 
 

Les législateurs de l’État ont adopté le projet de loi la semaine dernière.

Kaduna est le seul État du Nigeria à disposer de telles dispositions légales sur le viol.

Ces derniers mois, le viol a suscité un tollé croissant dans l’opinion publique nigériane. Bien qu’il y ait eu de nombreuses arrestations, le nombre de condamnations serait faible.

 

 

 

Source : BBC Afrique

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer