Mali : l’ancien président Moussa Traoré est décédé

Au pouvoir de 1968 à 1991, Moussa Traoré, qui avait été le tombeur de Modibo Keïta, le « père de l’indépendance », s’est éteint à Bamako à l’âge de 83 ans.

 

L’ancien chef de l’État malien, Moussa Traoré, est décédé à la mi-journée, ce mardi 15 septembre, à Bamako, a appris Jeune Afrique de sources concordantes. Au pouvoir de 1968 à 1991, il était âgé de 83 ans.

Il avait fait irruption sur le devant de la scène politique malienne en novembre 1968. S’appuyant sur un mécontentement populaire grandissant à l’égard de Modibo Keïta, un groupe de jeunes officiers, dont faisait partie le lieutenant Moussa Traoré, renverse le « père de l’indépendance » malienne, le 19 novembre. Les putschistes mettent en place un Comité militaire de libération nationale (CMLN), qui abolit la Constitution et instaure un régime d’exception. D’abord président du CMLN, Moussa Traoré devient officiellement président de la République le 19 septembre 1969.

Photo de profil, ouvre la page de profil sur Twitter dans un nouvel onglet

Soumeylou B. Maïga
@SBoubeye
J’ai appris avec beaucoup de consternation le décès du Général Moussa Traoré, ancien Président de la République du Mali. Je m’associe aux prières pour le repos de son âme et témoigne des relations d’amitié et d’estime que nous avons nouées depuis plusieurs années.

Image

 

 

Source : Jeune Afrique

 

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer