Mauritanie : ce que les observateurs attendent du prochain gouvernement de Ould Bilal

Le président mauritanien est en train de vivre l’une des plus intenses séquences de son quinquennat avec le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur la décennie de Ould Aziz. Une épreuve difficile à laquelle sera confrontée le prochain gouvernement du nouveau premier ministre.

Face à cette situation carabinée les observateurs attendent d’abord un gouvernement de combat contre la pandémie provoquée par la covid-19 avec en toile de fond une rupture avec la politique précédente dans la gestion et les mesures prophylactiques pour freiner la progression du virus.

Un gouvernement qui va engager une nouvelle impulsion sur les réformes déjà engagées sur l’éducation nationale, la justice et la défense les trois domaines régaliens les plus sensibles dans un moment le plus intense du quinquennat du chef de l’exécutif dont la priorité est d’enterrer le plus rapidement l’héritage lourd de Ould Aziz.

Cette dimension politique ne va pas sans un rééquilibrage de la politique intérieure avec une ouverture à l’élite négro-africaine. La nomination de Ould Bilal est une confirmation que l’ouverture à l’élite haratine est en marche. Le gouvernement de Ould Bilal devra être aussi transparent et propre dans sa composition pour éviter l’instabilité politique et surtout la récession qui se profile à l’horizon.

Dans cette perspective les observateurs attendent un gouvernement équilibré et représentatif au plan national avec au moins une parité exemplaire qui peut apporter une fraîcheur à la gouvernance de Ould Ghazouani.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 

Suggestion kassataya.com :

Mauritanie : la diaspora marche contre l’impunité à Paris

(Reçu à Kassataya.com le 09 août 2020

 

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer