Tech – Des robots masseurs désormais disponibles à domicile

Il est dès à présent possible de se faire masser à domicile, sans avoir à compter sur un autre être humain. La société française Capsix Robotics et une équipe de chercheurs de l’université de Plymouth, au Royaume-Uni, ont tous deux mis au point des robots masseurs intelligents.

 

Capsix Robotics et l’université de Plymouth ont chacun mis au point un robot masseur intelligent, permettant de se détendre à domicile. Le modèle de Capsix possède un bras robotique muni de capteurs et d’une caméra lui permettant de “s’adapter à la forme du corps de l’utilisateur”, explique le New Scientist. Programmé par des “protocoles de massages” développés par des kinésithérapeutes, il adapte sa fermeté en fonction des envies des usagers.

Selon François Eyssautier, de Capsix, le concepteur du robot, sur les plus de 4 000 personnes l’ayant essayé, “la plupart l’ont apprécié”. Si certaines personnes sont un peu “sceptiques” au début, “après trois ou quatre minutes, elles oublient que c’est un robot et se détendent”, souligne-t-il. Le robot est d’ores et déjà disponible à la location.

 

Le robot de l’université de Plymouth fonctionne de manière similaire à celui de Capsix, mais peut être encore plus personnalisé. Au lieu de “se limiter” à des protocoles de massage préprogrammés, les utilisateurs peuvent apprendre au robot à “effectuer les mouvements exacts qu’ils souhaitent” en guidant physiquement son bras lors d’une séance d’entraînement. “Les usagers peuvent enseigner les activités de massage au robot, puis le robot les apprendra et les reproduira”, explique Chunxu Li, qui compte parmi les concepteurs de la machine.

Perfectionnement

Cependant, pour Shane Kertanegara, physiothérapeute à Sydney, en Australie, il reste encore “beaucoup de chemin à parcourir” avant que les robots masseurs puissent être aussi bons que les humains.

Un kinésithérapeute humain peut sentir à quel endroit du corps son client est tendu et se concentrer sur cet endroit, mais un robot ne peut pas bénéficier de ce ressenti sensoriel et ajuster sa thérapie manuelle en conséquence.”

De plus, selon lui, comme les mains du robot n’ont pas de doigts, elles ne peuvent pas effectuer les mêmes manipulations fines que les masseurs humains. “Même si je suis sûr que la technologie s’améliorera avec le temps”, conclut-il.

 

 

New Scientist – Londres

 

 

Source : Courrier international

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer