Pandémie Covid-19 G5 Sahel : le sommet de Nouakchott à l’épreuve du coronavirus

Nouakchott abritera la rencontre au sommet entre les cinq pays du G5 Sahel et le chef d’Etat français le 30 juin prochain. Malgré la pandémie de covid-19 les dirigeants africains et français entendent relever le défi sanitaire et sécuritaire au Sahel.

C’est un sommet auquel le président mauritanien en exercice Ould Ghazouani  tient comme la prunelle de ses yeux en tant que leader incontesté de la  lutte contre le terrorisme dans la sous-région. Un moment crucial pour les chefs d’Etat du G5 Sahel et le chef de l’Etat français de faire le premier bilan de la force Barkhane après le sommet de Pau en France en janvier dernier.

Les premiers échos sont favorables au président Emmanuel Macron qui est en train de gagner son pari avec le premier déploiement avant la fin de l’été de la Task Force baptisée Tabouka d’une centaine de militaires issus des forces spéciales européennes. Et surtout sur le terrain des combats ce deuxième sommet de Nouakchott intervient après le succès de Barkhane avec la mort du chef d’AQMI Al Qaïda Maghreb islamique tué au Nord-Ouest du Mali près de la frontière algérienne Abdel malek  Droukdai et la capture d’un des importants cerveaux du groupe jihadiste  de l’Etat islamiste du Grand Sahara rival du GSIM groupe de soutien à l’islam et aux musulmans  groupe désigné ennemi numéro un de Paris.

Sur un autre plan symbolique la force conjointe vient également de se doter d’un nouveau quartier général à Bamako construit par la MINISMA sur financement de l’UE partenaire important du G5 Sahel ainsi que l’UA qui a dans le viseur la création d’une force africaine de 3000 soldats africains.

Les 6 chefs d’Etat ont l’intention de mettre à profit le sommet de Nouakchott avec des échanges par visioconférence avec les membres de la coalition du Sahel dont la chancelière allemande le président du conseil italien et le premier ministre espagnol. Le sommet de Nouakchott est un tournant dans le financement du G5 Sahel.

 

 

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

 

 

Suggestion kassataya.com :

Pandémie Covid-19 Mauritanie : le coronavirus accélère la recomposition de l’opposition

 

 

(Reçu à Kassataya.com le 27  juin 2020)

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer