Mbagne : Abass Diallo tué par un garde frontière

Dans la nuit de jeudi soir entre 23h et minuit, un membre des forces de l’ordre (armée) a ouvert le feu sur le jeune Abass Diallo dans la localité de Winding dans le département de M’bagne.

Abass Diallo 35 ans est un ressortissant de Dabano, transporteur de profession, il était sollicité par un commerçant pour le transport trans-frontalier de marchandises entre la Mauritanie et Sénégal.

En débarquant la marchandise sur les berges du fleuve, le transporteur Abass Diallo ainsi que le commerçant furent surpris par une patrouille militaire.

La patrouille a tiré en direction du commerçant et du transporteur qui voulaient se soustraire à la vigilance des éléments de l’armée. Abass Diallo a été atteint par une balle à laquelle il ne survivra pas. La balle se serait logé pas loin de son cœur.

Abass Diallo qui était marié laisse derrière lui 6 enfants (2 garçons et 4 filles), sera inhumé ce vendredi.

Le commerçant propriétaire de la marchandise qui l’accompagnait est aux arrêts.

Déjà la semaine dernière, des jeunes ressortissants de wending qui dénonçaient un trafic de marchandises organisé avec la complicité des forces de l’ordre, ont été arrêté pendant 72h avant d’être libérés.

Ce fait divers meurtrier a lieu dans un contexte tendu entre des jeunes de cette localité et les forces de l’ordre.

Depuis la fermeture des frontières avec la pandémie de la COVID-19, le trafic de trans-frontalier de marchandise et de personnes a explosé.

La hiérarchie militaire n’a pas encore communiqué sur ce qui semble être une bavure de l’armée.

Kassataya

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer