Pandémie Covid-19 Mauritanie : les dérives contre les mesures sécuritaires inquiètent les observateurs

Trois transgressions des mesures préventives pour lutter contre la propagation du covid-19 focalisent l’attention des observateurs. De la fermeture des frontières au couvre-feu à la circulation inter urbaine.

Alors que le pays est confronté à la plus grande hausse des infections liées au coronavirus des agents de la sécurité routière se sont livrés cette semaine à un lynchage de citoyens pour avoir défier le couvre-feu qui avait été ramené à partir de 16 h à l’occasion de la fin du Ramadan pour deux jours. Cette dérive sécuritaire pointée du doigt par une vidéo qui continue de circuler sur les réseaux sociaux suscite l’indignation des mauritaniens des organisations nationales des droits de l’homme et de l’opposition.

Au lendemain de cette bavure les auteurs de cette maltraitance font l’objet de mesures disciplinaires saluées par les observateurs qui sont encore plus choqués par la conduite d’autres citoyens qui se livrent à des activités lucratives à la frontière bravant ainsi la fermeture des frontières. C’est la complicité des forces de sécurité qui est indexée mais aussi la cupidité des auteurs et leur manque de civisme surtout dans un contexte de crise sanitaire sans précédent.

Un coup dur contre le plan de riposte contre le covid-19 au moment où le pays fait face à la progression de l’épidémie en particulier à Nouakchott où c’est un Cheikh proche du premier ministre à la tête d’un convoi qui viole la quarantaine en passant l’Aïd El Fitr dans sa localité d’origine. Trois cas de transgression des mesures préventives qui se révèlent cauchemardesques pour les autorités de Nouakchott livrées dans une seconde bataille contre le coronavirus.

 

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya le 27  mai 2020)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer