Pandémie Covid-19 Mauritanie : la guerre sanitaire lancée à Nouakchott et à Kiffa

Les autorités de Nouakchott sont entrées en guerre sanitaire contre l’augmentation des cas positifs dans le pays. Le chef de l’Etat a donné le signal d’une bataille qui s’annonce longue et ardue. Les premières mesures de bouclage de Nouakchott et Kiffa les deux principaux foyers de l’épidémie s’inscrivent dans cette démarche pour vaincre l’ennemi redoutable le covid-19.

En première ligne sur le front à Nouakchott un général de l’armée le chef d’Etat-major appelé à la rescousse pour diriger les troupes c’est-à-dire le personnel soignant et les citoyens. Des soldats apparemment qui manquent de munitions. Les premiers faisant preuve d’un véritable dévouement font face à un système de santé à peine doté de quelques lits de réanimation de respirateurs et de masques.

Les seconds abandonnés à leur sort absence de civisme et de discipline pour respecter les gestes de barrière édictés par les autorités sanitaires qui ont résisté jusqu’ici grâce à la mobilisation des soignants.

En une semaine la réalité sur le terrain bouleverse toutes les prévisions après deux mois de maîtrise de la situation. Et tout d’un coup les infections liées au coronavirus s’enflamment faisant de Nouakchott l’épicentre de l’épidémie avec chaque jour plus de cas positifs qui atteignent des proportions alarmantes au point de faire douter la gestion de la crise par les pouvoirs publics. Et au même moment c’est la capitale de l’Assaba qui prend la relève avec 19 nouveaux cas dont des médecins et 11 insuffisants rénaux. Kiffa devient ainsi le deuxième foyer endémique subissant le même sort que Nouakchott. Interdiction de sortir et d’entrer.

L’ennemi numéro un c’est le covid-19 mais derrière le virus se cache un second ennemi les soldats citoyens qui risquent de prolonger pour plusieurs mois voire une année la guerre sanitaire à laquelle ils sont mal préparés.

La bataille ne sera maîtrisée que si les populations se protègent par et pour elles-mêmes en respectant toutes les mesures barrières contre le virus c’est-à-dire la distanciation physique le port du masque et le lavage régulier des mains avec le savon ou gel hydro alcoolique.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

Suggestion  kassataya.com :

Pandémie Covid-19 Mauritanie : le personnel médical et patients contaminés à Kiffa un gros souci des autorités de Nouakchott

 (Reçu à Kassataya le 20 mai 2020)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer