Lutter contre le coronavirus… en chantant : playlist africaine

La musique fait partie de l'arsenal de lutte contre le Covid-19. Elle sert surtout à faire passer les messages de sensibilisation. Petit tour d'horizon sur le continent africain.

Comme toute la planète – le magazine Quartz en répertoriait au début du mois de mars 2020 plus d’un soixantaine sur Spotify –, les Africains se sont également mis à la chanson pour organiser la riposte contre le coronavirus. Et ce, depuis le territoire chinois d’où est partie ce que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) considère désormais comme une pandémie.

Entre l’hymne initié par la star Jackie Chan pour appeler à l’unité nationale dans la lutte contre le coronavirus en Chine et la chanson parodique de sa compatriote Kathy Makattack sur l’air de Torn de Natalie Imbruglia, on retrouve le morceau composé en mandarin par un médecin ghanéen.

1- Le rap en mandarin du Ghanéen Percy Akuetteh

« Comme nous (lui et sa bande, NDLR) aimons la musique, nous nous sommes demandé ce que nous pouvions faire pour que les gens sachent ce qui se passe réellement (à propos du Coronavirus)« , explique le Dr. Percy Akuetteh, étudiant en médecine à la Wenzhou Medical University, à Pulse Ghana.

Le résultat est un rap qui explique la genèse de l’épidémie, la façon de se protéger contre le virus et la mobilisation des autorités chinoises. Le titre est surtout un hommage et un message d’encouragement à la ville de Wuhan, où le virus a été découvert.

Percy Akuetteh

2 – Le clip de sensibilisation en yoruba de l’Etat de Lagos au Nigeria

A l’instar de l’initiative vietnamienne qui a déjà fait le tour de la Toile, les chansons peuvent être utilisées par des institutions pour véhiculer des messages de sensibilisation.

Parmi eux, l’indispensable lavage de mains dont la durée recommandée – 20 secondes – correspond au temps nécessaire pour chanter deux fois Happy Birthday, comme le conseille le CDC américain (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies) ou la première strophe de God Save The Queen, l’hymne britannique, comme suggéré par des responsables politiques outre-Manche.

Le clip produit par l’Etat de Lagos au Nigeria s’inscrit dans ce cadre institutionnel. On y voit un médecin, au milieu de patients, énumérer en yoruba, l’une des langues les plus parlées du pays, les symptômes et montrer les bons gestes à adopter pour limiter la propagation du virus.

La vidéo se termine par les numéros d’urgence mis à disposition par l’autorité locale pour faire face à l’urgence sanitaire.

3 – La chanson chorégraphiée du Ndlovu Youth Choir en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, c’est le célèbre groupe Ndlovu Youth Choir qui a produit une chanson et une chorégraphie pour accompagner la mobilisation contre la maladie. La formation musicale, dans un tweet, souligne qu’il y a déjà « de nombreux mythes dangereux et malentendus » à propos du coronavirus. Leur vidéo revient ainsi sur « quelques mesures de base ».

Toujours sur le sol de la nation arc-en-ciel, la journaliste Nomsa Maseko a partagé la vidéo d’hommes chantant une mélodie où il est question du coronavirus.

Le tweet a suscité plusieurs réactions amusées, qui notent que les Sud-Africains comptent bien faire barrage au virus, en musique, entre autres. Nomsa Maseko est d’ailleurs à la recherche des chanteurs de son post.

4 – Une percutante injonction au coronavirus faite par les femmes du groupe marocain Laawniyat

 

Sensibiliser ou faire une prière… en chantant. Le groupe de Marocaines baptisé Laawniyat a choisi la deuxième option. L’air, en arabe et rythmé par des percussions, « fait un tabac sur la Toile », selon le média marocain Le Siteinfo.com qui explique que « le ‘refrain’, un tantinet enfantin et naïf, demande au Covid-19 de ‘rebrousser chemin (vers la) Chine’ car ‘le Maroc ne (lui) appartient pas !' »

5- Se laver les mains au savon » du groupe togolais Toofan de nouveau d’actualité

Au Togo, c’est une chanson de 2013 du célèbre groupe Toofan – ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef – qui semble refaire surface. Elle évoque un geste désormais essentiel pour contrer le Covid-19 : « Se laver les mains au savon. » Le titre avait notamment servi à sensibiliser les plus jeunes lors d’une campagne menée par le bureau régional africain de l’OMS.

Toofan

 

Une autre chanson revient également à la mode à la faveur de la lutte contre le coronavirus, celle de l’artiste américaine Gloria Gaynor. La chanteuse a publié sur les réseaux sociaux une petite vidéo où on la voit se laver les mains sur son tube planétaire I Will Survive. Le miniclip est accompagné d’un message qui fait aujourd’hui l’unanimité sur tous les continents : « Ça ne prend que 20 secondes pour ‘Survivre' ».

Falila Gbadamassi
Rédaction AfriqueFrance Télévisions
Source : France Info (Le 13 mars 2020)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer