Mauritanie : Kinross Tasiast accusé de racisme

Selon une source interne au sein de la société minière, le nouveau patron des ressources humaines, Khalil Abdel Vetah a lancé une nouvelle politique de recrutement à caractère ethnique visant à faire un vaste nettoyage des employés des communautés harratines et négro-mauritaniennes.

A en croire notre source, le nouveau patron des ressources humaines a créé des équipes dont une dirigée par un expatrié. Ce qui est pourtant interdit dans les textes de la société dans la mesure où les expatriés occupent généralement des postes de conseillers pour d’autres expatriés.

Notre source a également révélé qu’une autre équipe est désormais dirigée par un nouvel agent de grade C1. Lequel a sous ses ordres deux employés détenant des grades C5.

D’ailleurs, l’un s’occupait du budget, du règlement intérieur, etc. Quant à l’autre, il est le plus haut gradé des ressources humaines. Etant parmi les plus anciens de la boîte, il s’occupe notamment de la promotion, de la réorganisation et du « business partner ».

Contactés par nos soins, la communication de Kinross Tasiast a balayé d’un revers de main cette information, sans toutefois, apporter des précisions.

 

Souleymane Djigo

 

(Reçu à Kassataya le 24 février 2019)

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer