Mauritanie : des militants de l’AREM arrêtés à Nouakchott

L’arrestation cette semaine à Nouakchott de militants des droits de l’homme de l’Alliance pour la Refondation de l’Etat mauritanien suscite l’indignation des observateurs.

C’est une atteinte des libertés et de la citoyenneté révélatrice d’un régime autoritaire qui n’a pas toujours changé. Un début de mandat inquiétant et qui ne va pas dans le sens de la restauration d’un État de droit un des objectifs pourtant prioritaires de Ould Ghazouani.

L’arrestation de militants des droits de l’homme est une profonde désillusion que le nouveau régime est sur les traces de son prédécesseur. Ce changement dans la continuité confirme encore une fois que le pays est toujours gouverné par les militaires sous vernis démocratique. Une triste réalité qui indigne les observateurs.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya 15 février 2020)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer