Une décennie d’intolérance

Pendant plus d’une décennie, le régime de M. O. Aziz a minutieusement cultivé tous les extrémismes, les a nourris et entretenus, en particulier l’ extrémisme ethnique et religieux.

 

Le chef de l’ Etat en personne avait accueilli et affiché sa solidarité morbide avec des foules manipulées et chauffées à blanc, hurlant leur haine aveugle, leur sectarisme écervelé et leur obscurantisme féodal, jusques aux grilles de la présidence, à Ibn Abass et ailleurs. Il a laissé des ahuris, sortis de nulle part et sans aucune culture, ni religieuse ni morale, faire la leçon aux vrais oulémas et aux vrais docteurs de la foi.

Il a cultivé et laissé le banditisme, paré des couleurs de notre religion, s’installer au cœur de notre système de valeurs, discourant par le mensonge et la diffamation, contre des citoyens voués aux gémonies et dont le seul tort est d’ avoir osé défendre le respect par tous, de la loi et de la morale commune. Il a tenté, en règle, d’ assassiner la foi traditionnelle commune, faite de tolérance et de respect de l’ autre.


Comment s’étonner que des hommes et des femmes issus des rangs d’un tel régime, puissent exprimer avec une franche naïveté, ce que la conscience universelle réprouve sans complaisance, comme le racisme, le chauvinisme, la xénophobie et autres tares sociales régressives sous toutes leurs formes?


Nous avons vécu une décennie honteuse et nous en payerons longtemps le prix.

 

Gourmo Abdoul Lo

Facebook – Le 14 janvier 2019

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer