Mauritanie : la députée de l’UFP Khardiata Diallo ne lâche rien

Une quinzaine d’anciens et de nouveaux députés, de maires et d’anciens maires de conseillers municipaux s’indignent des dernières décisions d’une partie de la direction qui aggravent la crise du parti dans une déclaration publiée ce début de semaine au moment où les cadres tiennent une conférence à Nouakchott pour préparer le prochain congrès.

A la manœuvre de ce mécontentement l’influente députée Khardiata Diallo en première ligne de cette dissidence qui perdure. C’est une déclaration qui s’appuie sur des frustrations de plusieurs membres d’instance et de structures de base qui rejettent toutes les mesures de sanctions de militants qui ont ose ouvertement s’opposer à la ligne de liquidation mise en œuvre par une partie de la direction selon les propres termes des signataires.

C’est clair que Le Bras de fer continue entre les frondeurs et la direction au moment cette dernière organise une conférence pour préparer le prochain congrès qui passe très mal pour les signataires qui le considèrent comme une entreprise de règlement de compte et de politique de destruction du parti.

La quatrième vice- présidente suspendue ne lâché rien. Les dirigeants de l’UFP sont devant un mur qu’ils devront contourner seulement en jouant la carte de l’apaisement et de la transparence.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya 15 janvier 2020)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer