Mauritanie : Baye Ba déjà sur le chantier de la CAN 2021

La Mauritanie abritera la Coupe d’Afrique des Nations Juniors en 2021. Pour ce qui serait sa première grande compétition de catégorie jeunes, la FFRIM (Fédération de Football de la République Islamique de Mauritanie) donne l’impression de vouloir réussir un excellent tournoi surtout pour les Mourabitounes U20. Deux matches amicaux internationaux les attendent cette semaine.

Dès son arrivée à la tête de la FFRIM en 2011 (avant d’être réélu le 26 mai 2019 pour un troisième mandat de 4 ans), le président Ahmed YAHYA s’était donné comme mission de faire sortir le football mauritanien de l’ornière. Ainsi, dans sa politique de développement du football local, il a accordé une place de choix à l’émergence du football de jeunes. C’est dans ce cadre qu’il a recruté Baye Ba en 2017 comme sélectionneur de l’équipe nationale des moins de 20 ans après que le Malien ait offert à son pays en 2015 (CAN Cadets, plus la 2e place à la Coupe du monde U17) son premier trophée continental d’une équipe nationale avec les Aiglonnets du Mali.

Visiblement satisfaite du travail abattu par l’ancien entraîneur du Stade malien de Bamako, des Onze Créateurs ou encore du CS Dougouwolofila, la FFRIM a renouvelé son contrat en 2018 et élargi ses responsabilité avec la prise en charge également des U23.

Désignée pays hôte de la prochaine CAN Juniors en 2021, la Mauritanie n’a pas tardé avec les préparatifs de la compétition dont elle compte faire une réussite sur le plan organisationnel et résultat pour son équipe nationale.  Entre tournois internationaux et rencontres amicales, les matches tests ne manquent pas à Baye Ba et à son staff  pour mettre en place l’ossature d’une équipe compétitive à plus d’une année du coup d’envoi de la CAN U20 dont le Mali est détenteur du trophée. « Le technicien malien (Baye Ba, NDLR), qui s’appuie sur un groupe de joueurs âgés de moins de 18 ans, a démarré sa préparation depuis plusieurs mois. La jeune sélection mauritanienne a enchaîné une série de matchs contre des clubs locaux et participé à la Coupe UFOA en Guinée le mois dernier », révèle la FFRIM sur sa page facebook, l’un des canaux puissants de communication de la Fédération.

Sans interruption, les préparatifs continuent et de façon intense chez les Mourabitounes Juniors avec deux tests de grandeur nature cette semaine contre la Tunisie.  » Les « Baye boys » vont défier les Aiglons de Carthage ce mercredi 25 décembre (16h30 TU) avant de les croiser à nouveau le samedi 28 décembre, à 16h TU au lieu de 20h comme initialement annoncé. Les deux rencontres se tiendront au stade Cheikha Boïdiya. Un double test dont les protégés de Baye Ba vont tenter de se servir pour préparer la Coupe d’Afrique des Nations U-20, que la Mauritanie va abriter pour la toute première fois en 2021. Après une période de travail intense, les Mourabitounes juniors vont à présent défier les Aiglons de Carthage, un adversaire qui vient de remporter le tournoi de l’Union Nord-Africaine de football (UNAF-U20). Une manière de se mettre en condition, afin de se confronter à un contexte similaire à ce qui attend les « Baye boys » en 2021.« , nous apprend la FFRIM. Comme quoi, à plus d’une année de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans, Baye Ba est déjà sur le chantier de la compétition en vue de bâtir pour la Mauritanie une équipe compétitive et celle qui gagne.

Aux mérites de Baye, l’on n’oubliera pas de si tôt la qualification historique de la Mauritanie au dernier tour éliminatoire (en 2018) de la CAN U20 Niger 2019. Pour y arriver, le technicien malien avait  dû écarter deux grandes nations de foot: le Maroc et la Guinée. Une sacrée performance qui a valu à ses protégés le surnom « Baye Boys » par la presse locale.  » Jamais une équipe nationale de jeunes de Mauritanie n’était arrivée à ce stade de la compétition. En atteignant le troisième et dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans, les protégés de Baye Ba ont écrit une nouvelle page de l’histoire du football mauritanien », reconnaissait  la fédération  mauritanienne très fière du travail du Malien qui estime à son tour que  » la Mauritanie et sa Fédération de football abattent un travail considérable au niveau des catégories de jeunes ».

Source : Foot Mali (Le 24 décembre 2019)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer